We use cookies to provide you with the best service.   More information

Structures anémomètriques

Tours anémomètriques

Il s'agit de structures en treillis de section triangulaire pourvues de montants tubulaires, de diagonales ainsi que de barres transversales en tubes d'acier. Les tours anémométriques sont utilisées pour les tests sur le terrain concernant la faisabilité des champs éoliens de grande puissance.
Les structures sont pourvues d'une série d'haubans en corde d' acier qui sont ancrés au sol en plusieurs endroits. Une corde en acier pourvue d' un chariot antichute permet au personnel de remonter tout le long de la structure pour procéder aux opérations d'entretien ainsi qu'à l'éventuelle élévation en hauteur de la tour.
Les tours peuvent être montées sur des hauteurs allant de 40 à 80 mètres en commencant par installer une partie de la structure pour ensuite procéder à son entière élévation en assurant ainsi un maximum de flexibilité d'utilisation.
Les profils en acier sont galvanisés à chaud. Au sommet se situe un mât pour le support des paratonnerres, à la base sont placés des systèmes adéquats pour la mise à terre. Sur demande, les tours peuvent être équipées d'un balisage nocturne à lumière rouge fixe alimenté par des panneaux photovoltaïques. Les tours se constituent de trois modules au poids limité qui peuvent être soulevés et montés en séquence en se servant d'un accessoire de soulèvement directement fixé à la tour. Le module de base dispose d'une fermeture sphérique qui repose sur la plaque de base qui est placée sur le sol. Les haubans sont fixés au sol grâce à des systèmes d'ancrage variant en fonction de la typologie du terrain et pouvant consister en de petits systèmes de fixation enfouis dans le sol où encore dans du ballast ainsi que des piquets en tube d'acier.
Les structures sont en mesure de résister à des vents allant jusqu'à 160 km/h.

Photo Gallery